A great review – en français!

Philippe Listemann, of Aerobibliothèque, writes:

La saga de l’histoire de l’aviation canadienne continue avec cet ouvrage qui suit chronologiquement le précédent ouvrage ‘The Pioneer Years’. Au retour de la Première guerre mondiale, le Canada comme de nombreux pays ayant connu la guerre, décide de développer une aviation qui serait au service des activités civiles. Les tâches ne manquent pas avec l’étendue du territoire, qu’il faut cartographier, surveiller pour prévenir les feux de forêt dévastateurs, sans compter les missions humanitaires au profit des populations éloignées. À côté de cela, l’aviation commerciale se développe aussi et on voit naître les premières compétitions aériennes.

Ce livre détaille toutes ces premières aventures, et le mot n’est pas dit avec légèreté, car voler au-dessus de contrées inhospitalières avec des avions peu fiables demande un courage certain. Livre de 224 pages accompagné de nombreux témoignages et pages illustrées d’environ 450 photographies, il nous fait voyager dans le Canada des années vingt, plus sauvage et plus dangereux que jamais. Si en France, on a une image d’Épinal du bûcheron canadien, c’est à dire rustique et solide, le pilote de cette période l’est tout autant et on découvre quelques personnalités hors du commun. Même si ce livre est surtout destiné aux Canadiens, il intéressera les Français en quête d’un peu de rêve.

For our anglophone readers, this translates loosely as …

Following Aviation in Canada Vol.1 — The Pioneer Decades Larry Milberry continues his coverage of the early days of Canadian aviation with Vol.2 — The Formative Years. After the Great War, the nation seeks horizons in civil aviation. This comes about as airplanes are put to work doing aerial photography, forestry patrols and humanitarian missions. At the same time there is interest in Canada in everything from air racing to commercial aviation. The groundwork is laid for Canada’s aviation future, although none of the  work accomplished is for the faint of heart.

With 224 pages packed with adventurous stories and some 450 photos, Formative Years carries the reader by air across Canada of the 1920s. Everything is accurately covered. Milberry introduces us to fascinating personalities and their oft-unreliable airplanes taking on a wild, very wild Canada. Yes, this is a book mainly for Canadian readers, but we in France can also revel in such well-done history.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s